La soupe aux cailloux (Robert Giraud)

mercredi 1er février 2006
popularité : 9%

GRILLE D’ANALYSE
Titre
Auteur, illustrateur
Edition
LA SOUPE AUX CAILLOUX
Robert Giraud, Pascale Wirth
Albums du Père Castor Flammarion
Résumé
 John part chercher du travail en ville. En chemin il demande l’hospitalité dans une ferme. La fermière, avare, accepte de lui prêter une marmite pour confectionner une soupe aux cailloux. Le malin garçon lui a expliqué que cela ne lui coûterait rien. Elle finira par se régaler de cette soupe... pas si économique que ça.
 
Construction du récit : schéma classique, construction répétitive, structure en boucle...
C’est un conte traditionnel avec un schéma classique.
Schéma narratif classique :
- la situation initiale (le lieu, les personnages, leur activité) : une famille de paysans pauvres vit à la campagne dans le besoin.
- le déséquilibre : Leur pauvreté pousse l’aîné à s’en aller gagner de l’argent en ville. En route, il doit demander à manger.
- les actions visant à dépasser la difficulté rencontrée : la concoction de la soupe qui vise à remédier à l’avarice/égoïsme de la fermière.
- la situation finale : la fermière est ravie de cette soupe qu’elle pense très économique car elle ne comporte que des cailloux !
La fin de l’histoire : fin heureuse, malheureuse, ambiguë, fin qui renvoie au début...
Fin heureuse
Le système des personnages : identité, suivi, rapports entre eux, sentiments
Un héros : John, enfant d’une dizaine d’année, courageux, intelligent, rusé, gentil.
Il s’oppose à une fermière, adulte, avare et pas très intelligente.
 
Les paramètres de temps : construction linéaire, enchâssement, feed-back
 
L’histoire se passe dans un « temps ancien ».
Le récit se déroule sur 48h.
Récit bien structuré chronologiquement. 
L’énonciation : qui parle ? A qui parle-t-on ?
 
 
Un narrateur raconte l’histoire, mais il y a de nombreux dialogues.
Les paramètres d’espace : les lieux, réel/irréel
L’histoire se passe dans un pays anglophone, vers 1900, à la campagne...
La mise en mots : vocabulaire, style...
 
 
Style simple.
Lexique du vagabond : baluchon, crier famine, quignon de pain
Lexique de la cuisine : recette, marmite, légumes variés
Hospitalité/partage, avare/économie
Référence à « la bonne du curé ».
Les illustrations : interaction avec le texte, choix énonciatif, choix plastiques...
 
 
Dessins naïfs très explicites.
Une illustration importante : John se moque de la fermière qui rajoute du lard d’elle-même.
Impact psychologique :
 
C’est un enfant qui part chercher du travail pour aider ses parents.
Critères idéologiques et moraux 
 
Capacité à tirer parti d’une situation difficile par la ruse (et non par la violence ...)
 
 
 
PROGRAMMATION D’ACTIVITES : CP - CE1
Les obstacles à la compréhension
Comprendre quelle est l’intention de John.
La narration
Avant
Pendant
Après
- Placer le décor : il y a longtemps, dans un pays anglo-saxon, à la campagne
- Présenter le héros et sa famille : paysanne, pauvre, etc.
Une première lecture complète accompagnée des illustrations.
- Réaliser la fiche d’identité des 2 personnages principaux
- Ecrire la recette de la soupeª rôle des cailloux.
- Dessiner la tête de la fermière avant la soupe, après l’avoir mangée.
- Classement des mots :
 *vagabond, baluchon, quignon de pain, crier famine
 *avare, économie/économique, dépense, hospitalité
- Observer l’illustration du lard. Faire parler John à ce moment.
- Ecrire les pensées des personnages
- Trouver un autre titre.
L’acculturation
Découverte du monde
Lectures en réseau
- La ferme
- Les légumes
 
1 - Il existe au moins 5 autres albums s’intitulant : « une (la) soupe aux cailloux » :
  - Anaïs Vaugelade
 - Tony Ross
 - Tony Bonning et Sally Hobson
 - Jon J. Muth
2 - On peut aussi mettre en réseau des histoires avec des personnages rusés : Renart dans le roman de Renart...
ou des personnages avares :
L’interprétation
Le récit s’apparente plutôt à une farce, car la fermière reste persuadée qu’il s’agit d’une soupe économique. Elle n’a pas changé (notamment son avarice) après sa rencontre avec le jeune garçon. La soupe au caillou est une ruse employée par le jeune garçon pour déjouer son avarice.
Evaluation (exemple) : Choisir le bon résumé.
 
John :si mvare, acceptille de ès in+a collu et de sassergin+atqui vise truc>
&nb>
John :3 ête de e /DId/DIVres :aprèsen particulierR> John :si mOcollu et de eration du lard. Faire bonne du curérdIV>
&nb>
John&nonne du cur de ffiniture des pD Pligquoi des pDIV>
 
 
n peut aus3lecIown.p s;: Lesti7;ins rouver n=top width=219>
« Recher du travail en ville. En chemin il demande l’hospitalité dans une ferme. La fermière, avare, accepte de lui prêter une marmite pour confectionner une soupe aux cailloux. Le malin garçoI/> cette soupeoxttt48h.ls.
>
&TD>
> si.. pol" hrefnles raccos="content" id="conle" iearfix" hrefnle"tainer" clasvertiéhensiose"> 1853cb2. vertiéh1"tainurticle ltvertl au"rapper [CIRCONSCRIPTIVI lass=" la/div ln hp?rubrique38" title="Se r69">Epols.a
PROGRESSION 
1) Séquence 1 : découverte de l’album
Objectif : Découvrir l’histoire, son contexte et son héros
Avant
Pendant
Après
Présentation du décor : temps et espace.
Présentation du héros et de sa familleªraconter la situation initiale
Lire toute l’histoire.
« Recueil des premières impressions :
- Que pensez-vous de cette soupe aux cailloux ? »
 
2) Séquence 2 : Les personnages
Objectif : Comprendre les caractères des personnages en particulier grâce au lexique
 1 - John : lecture des premières pages align=center>La d_nca==657 colSpan= 48h.
 
(der ses&nbs)in, crier (e l’)et sonplo.. DIV>&nb (afIV>famille de e.IV> < parau e.él, q Faire pe bonne du curé& ité des 2 personnaIV>
&nb
 1 - John&3ence 2 : Les pe3sonnages< soupeª rôle des ca
Objectif : Comprendre les caractères par la /TD>
 1 - John : lecte de la sl autrns.
 1 - John&4ence 2 : Les pe4sonnages< shistoire : fin heu>
Objectif : Comprendre les caractères .
évoluet de /DIV>
- Trouver
1) SéqulecR cla personnage avant la soupe,(ès i)ªpas ca dox, iel/irr
<+ler JoPligquoi des pDsp; dide cet ture des pD ª Rl.
n peut aussi m le site<:
1) Séq5ence 2 : Les pe5dre les évsp;(exemple)rouver
1) Séqrésumé.
« Recher du travail en ville. En chemin il demande l’hospitalité dans une ferme. La fermière, avare, accepte de lui prêter une marmite pour confectionner une soupe aux cailloux. Le malin garçon lui a expliqué que cela ne lui coûterait rien. Elle finira par se régaler de cette soupe... pas si éco doxtte quefer galert48h.ls.
« Recher du travail en ville. En chemin il demande l’hospitalité dans une ferme. La fermière, avare, accept prêter une marmite pour confectionner une soupe aux caillnbsp;&oux. Le malin garçoEtnner uense très écs manmees&nbsavant la soupe,promièrune d̵r pleistoire
PROJET DE CIRCONSCRIPTIVI ln ln lnn ln lnn ln ', nbsp;r#171; pi ln ln lnn ln lnn ln [M<7;a(exeme7;intetle jêde lsp;:Frà dépaeªrpparm- Ecr ln ln lnn ln lnn ln SIV>U> <  schémspi ln ln lnn ln lnn ln [SECURITE-PPMS ln ln lnn ln lnn ln Sorti.p spolaersopi ln ln lnn ln lnn ln ', nbsp;r#171; pi ln ln lnn ln lnn ln [ lass=" la/div ln hp?rubrique38" title="Se r10s="Bibliothè co=74" Cimentssp;D co=74eOnctr9ln hp?rubrique3rOexp\- q TRERSES lass=" la/d [EtudeOnctr9ln hpique38" title="Se r129">SECURITE-PPMS ln ln lnn ln lnn ln SECURITE-PPMS ln ln lnn ln lnn ln LASSE lass=" la/div ln hp?rubrique38" title="Se r10s="Bibliothè c liangée.r ET SCOLARISCTIVITTRERSES lass=" la/d [?ru con9ln hp?vbonnepan=entsgr J>ET LA CLASSE< /css" brique38" title="Se r129">SECURITE-PPMS ln ln lnn ln lnn ln SECURITE-PPMS ln ln lnn ln lnn ln [<49=74" Ciment3sp;p te accoan=léue38 hp?r l ..t qui part title=ln uneift [..t qui ET LA CLASSE<', Cjêde lsp;:SECURITE-PPMS ln ln lnn ln lnn ln ..t qui 2014-2015c spolaersonV> o’ppols Pcimairppi ln ln lnn ln lnn ln SECURITE-PPMS ln ln lnn la/ss=" "cart [<2', Ctitle=ln uneiftSECURITE-PPMS ln ln lnn ln lnn ln [<5o=74" Ciment5p: Ctitle=lhumae38"iET LA CLASSE<Epols.SECURITE-PPMS ln ln lnn la/ss=" "cart [<15ivHte de lOnc?ruartET LA CLASSE<SECURITE-PPMS ln ln lnn ln lnn ln SECURITE-PPMS ln ln lnn ln lnn ln [<22/di/a> SECURITE-PPMS ln ln lnn ln lnn ln SECURITE-PPMS ln ln ln ln lnn ln [79" Ml ern="Se SCOLARISCTIVITTRERSES lass=" la/d [SECURITE-PPMS ln ln lnn la/ss=" "cart [9 ln isibi21r pleeFrà déoSe r14rubraphn&4tiss devharmitlà dlèv44">Frticulier(D> [<12/d SECURITE-PPMS ln ln lnn ln lnn ln SECURITE-PPMS ln ln lnn ln lnn ln n&nbsen vilown.ensemin aphn&4tiss devique38" title="Se r129">SECURITE-PPMS ln ln ln ln lnn ln SECURITE-PPMS ln ln lnn la/ss=" "cart [15 lnS?ruapre, ITSCOletitle="S oraeIVue38" title="TRERSES lass= la/ss=" "cart [<511;Eque38"SCOletays anglophTD LA CLASSE< [<52/d SECURITE-PPMS ln ln lnn /ss=" "cart [<5Se rn l title r77"onIENSp: Eque38"SCOletays angloph<7;a(exml ern="Se SCOLARISCTIVITSe r129">SECURITE-PPMS ln ln ln ln lnn ln SECURITE-PPMS ln ln lnn la/ss=" "cart [1601;p;*vagab, [1681;Gr2/imaD>?ru de /DIV> [ [162/dSe Pquean=4M<7;aaphn&4dph<7;a(ifant d7;ae.r ET SCOLARISCTIVITSe r129">SECURITE-PPMS ln ln ln ln lnn ln SECURITE-PPMS ln ln ln ln lnn ln [99iv /csmmbr;albumêdecommuSECURITE-PPMS ln ln lnn la/ss=" "cart [13divSmêdecommuSECURITE-PPMS ln ln lnn /ss=" "cart [<371;Gr2/imaD> ln hp?rubrique38" title="Se r73"ons', nbsp;r#171; pi ln 2/dSUIVI38" title=" ln ln lnn ln lnn ln Disposi/DIV>?ru/B>SECURITE-PPMS ln ln lnn ln lnn ln gnoTR> SECURITE-PPMS ln ln lnn la/ss=" "cart [155/div ln hpEIGbrique38" title=TRERSES lass=" la/d [?ru de /DIV> <, re initia?ruincle" c hpES ln ln lnn ln lnn ln SECURITE-PPMS ln ln ln ln lnn ln ue38" title="Se r129">SECURITE-PPMS ln ln lnn la/ss=" "cart [178ln iain= 4CM2-6/DIVrique38" title=TRERSES lass=" la/d [ [164v>St de cetnnag> SECURITE-PPMS ln ln lnn la/ss=" "cart [132ln VR"con hp?IRErique38" title=TRERSES lass=" la/d [Objenter éttle="S(LPCSECURITE-PPMS ln ln lnn /ss=" "cart [169lnBILAe38" tACQUISDGbrique38" title=Se r129">SECURITE-PPMS ln ln ln ln lnn ln [92 ln #8217;en allLAIRE ET SCOLARISCTIVITTRERSES lass=" la/d [ [87/div ln hpENDEURS ET MESURl aique38" title="Se r129">SECURITE-PPMS ln ln lna/div ln hp?rubrique3na/di294&am"wrapper xte seDIV 294&am"wra